XXXIe Musique en Périgord 2019

audrix

Des Musiques pour tous, Toutes les Musiques

Trente-et-un ans et pas une ride !
Né en 1989 dans l’église romane d’Audrix, village du Périgord entre Vézère et Dordogne, le festival Musique en Périgord, purement classique à ses débuts, a évolué tout en restant fidèle à ses origines.
Il attire chaque année dans des lieux magiques des concerts en harmonie avec la beauté de la pierre.
De nombreux spectateurs, tant touristes que locaux, français et étrangers, suivent et découvrent les musiques d’ici et d’ailleurs.
Cette année Musique en Périgord déploiera ses ailes du 28 juillet au 12 août 2019.
Il fera entendre, au gré des concerts, les sons d’Iran, les quatuors de Mozart ou Chostakovitch, les sonates pour violon de Frank ou de Debussy, mais aussi le swing entraînant de Beltuner, les rythmes de Leonard Bernstein sous les doigts du Saxback ensemble, ou encore les mélodies si joyeuses de Jean Wiener, avec de nouveaux venus au festival, comme les jeunes et talentueux Alexandra Soumm et Ismaël Margain, et des habitués, comme le trio Chemirani.
Musique en Périgord continue, comme chaque année, à être attentif au jeune public, avec un programme spécialement dédié pour eux, mais aussi en les conviant aux répétitions, afin qu’ils puissent approcher les instrumentistes, leur pratique et leurs instruments, et ainsi devenir, nous l’espérons, les spectateurs de demain.
Les églises romanes d’Audrix, des Eyzies, de Saint-Chamassy, ainsi que le parc du château de Campagne, les bords de la Vézère au Bugue, ou le Foyer de Saint-Cyprien, serviront d’écrins aux concerts, sans oublier le Gouffre de Proumeyssac.

Laurent Lévy
Directeur artistique

BELTUNER Au paradis du pêcheur

Dimanche 28 juillet à 18h / Le Bugue Bords de Vézère (en face de l’Aquarium)

BELTUNER Au paradis du pêcheur | Jazz / Musette

Inauguration du Festival
Concert apéritif | Entrée libre

Beltuner, un quartet créé en 2001, c’est d’abord un hommage à l’accordéon. Beltuner, c’est surtout Johann Riche, formé par son grand-père aux bals dans les Vosges. Et c’est un son une énergie, des concerts où se mêlent musette, swing manouche, tango, musiques yiddish ou balkaniques.
Très rapidement le groupe évolue vers un son et un style propre, mélangeant les genres, apportant de nombreuses influences (jazz, world music, classique mais aussi pop, rock, funk, électro…), remplaçant au gré des concerts et des albums les morceaux traditionnels par des compositions ou des reprises inattendues.

Johann Riche : Accordéon
Pascal Müller : Guitare
Mickael Correia : Batterie
Bertrand Alleaume : Basse